Je me souviens

C’est le jour du souvenir. Voilà ce que j’écrivais en 2011 en revenant du monument aux morts devant le temple de l’ancien village d’East Clifton, sur la route 253, au Canada. Aujourd’hui j’assistais pour la première fois aux cérémonies du 11 novembre ailleurs qu’en France. C’est très différent ! Non pas le bilinguisme, non pas le « ô Canada » ou le « God save the Queen », chaque Nations a ses hymnes et ses façons de faire. Ce qui est très différent, c’est de commémorer de l’extérieur des zones de conflit. Ici pour les civils, vivre la guerre est une notion abstraite. Ce que mes grands parents m’ont dit, le récit de 5 années de vie quotidienne sous les bombes, ici, ça n’a pas existé. Les bruits de bottes, les rafles, les ponts et les immeubles qui sautent, j’en passe tellement, rien de tout ça n’a été le quotidien, ici.
Mamy a accouché de son premier enfant en 1941. Elle était dans la même chambre qu’une jeune femme juive qui avait accouché dans le même temps d’une petite fille, elle aussi. Vers minuit, ma grand-mère fut réveillée par du bruit dans la chambre. La religieuse emmaillotait l’enfant de la voisine qui pleurait. Elle fit signe à ma grand mère de ne rien dire et disparu avec le nouveau né. Aux petites heures, les nazis vinrent chercher la femme juive, personne ne la revit.
Après la guerre, ma grand mère a vu le nom de cette femme sur le monuments aux déportés, juste en face du tombeau de mon arrière-grand père. Elle a pris l’habitude de s’arrêter là chaque fois qu’elle allait sur la tombe de son père. Un jour, dans les années 80, ma grand mère trouve là une autre femme en train de lire les noms. Elles engagent la conversion et la femme inconnue lui demande alors qui de la liste lui est apparenté. Elles étaient là toutes les deux pour la même personne, mais la femme du cimetière ne l’avait pas vraiment connu bien qu’elle fondît en larme. La femme du cimetière, c’était l’enfant que la religieuse avait sauvé des camps de la mort, une nuit de 1941…

Je me souviens.

Je me souviens

NOVEMBRE 2014

Novembre 2014 /Luc Pallegoix
Novembre 2014 /Luc Pallegoix

*NOVEMBRE 2014*
Le 11 à 17h30 – Encans Movember 2014 – Illustration Québec et les Éditions Les 400 coups au Salon B
4231 Boulevard Saint-Laurent à Montréal
Le 12 à 17h – Lancement du livre Un arbre de Sylvain Dodier et Luc Pallegoix à la Maison des Écrivains
3492, avenue de Laval à Montréal
Le 21 à 16h – Dédicace du livre Un arbre de Sylvain Dodier et Luc Pallegoix au Salon du livre de Montréal
Place Bonaventure à Montréal
Le 22 à 13h – Dédicace du livre Un arbre de Sylvain Dodier et Luc Pallegoix au Salon du livre de Montréal
Place Bonaventure à Montréal
Le 23 à 12h – Dédicace du livre Un arbre de Sylvain Dodier et Luc Pallegoix au Salon du livre de Montréal
Place Bonaventure à Montréal

Semaine 44 – Sautillements, paillettes et monstres

La quarante quatrième semaine sera sautillante, pailletée et monstrueuse.
Lundi c’est le dernier atelier de création sur iPad et nous travaillerons des spectres et des sorcières à la manière de Jean Dubuffet.
Mardi je serai à Montréal pour la prestigieuse soirée de remise du prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse au Musée des Beaux-Arts de Montréal et je ne sais toujours pas quoi mettre !
Mercredi sera consacré à mon troupeau de cerfs. je prépare de nouveaux tableaux pour la boutique du musée des Beaux-arts de Sherbrooke ainsi que des livraisons et surtout, je commence la commande des derniers tirages de l’année. Si vous voulez quelque chose pour Noêl, il est grand temps de prendre contact avec moi. Les cerfs sont disponibles en trois tailles et les illustrations du livre Un arbre de Sylvain Dodier et moi sont des tirages d’art à l’encre pigmentaire sur papier Moab blanc 300 gr. moyen format 23 x 23 cm. Tout est visible ici en ligne ou à l’Atelier.
Jeudi je termine le montage de la fresque numérique d’Halloween qui réunira les travaux des ateliers d’octobre pendant que Sylvain Dodier  et Andrew Chartier mettront la dernière touche à la scénographie de la cour intérieure qui s’est transformée en forêt monstrueuse. Les oiseaux adorent 
Vendredi c’est Halloween ! Troisième édition de la monstrueuse fresque numérique et cette année il y aura des bonbons et de la soupe de citrouille volante, passez-donc ! Et d’ici là, bonne semaine 
Contre-bouleaux / Luc Pallegoix, 2014.
Contre-bouleaux / Luc Pallegoix, 2014.

La quarante-troisième semaine est très littéraire

La quarante-troisième semaine de l’année sera consacrée à la préparation du mois de novembre qui sera très littéraire et très Montréalais ! Avant cela fin octobre il y aura la prestigieuse soirée de remise du prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse au Musée des Beaux-Arts de Montréal. Le 11 novembre nous serons à l’encan Movember organisé par Illustration Québec et les Éditions Les 400 coups où l’une de mes oeuvres sera vendue au bénéfice de la recherche sur les cancers masculins. Le 12 novembre nous lancerons le livre Un arbre de  Sylvain Dodier et moi-même à la Maison des écrivains. carré Saint-Louis, où j’exposerai les tirages d’art des illustrations. Tout est à vendre et c’est un beau cadeau pour les fêtes. Contactez-moi en message privé. À cette occasion, nous célébrons aussi les 10 ans de Sylvain et Lulu. Nous serons au salon du livre de Montréal sur le stand de Bayard, le distributeur du livre, pour des séances de dédicaces le vendredi 21 à 16H, le samedii 22 à 13h et le dimanche 23 à midi.
J’ai enfin trouvé le temps de commencer à faire un site à mon nom où j’ai réunis les cerfs, les illustrations du livre, mon agenda public et d’ici peu les projets à venir. N’hésitez pas à commenter, c’est un work in progress  Bonne semaine !

L'oiseleur déployée / Luc Pallegoix, 2014. Encre pigmentaire sur papier Moab blanc 300 gr. Moyen format | 21 x 29,7 cm 1/10 ex. |
L’oiseleur déployée / Luc Pallegoix, 2014. Encre pigmentaire sur papier Moab blanc 300 gr. Moyen format | 21 x 29,7 cm 1/10 ex. |

VENDU (en France aussi) L’oiseleur déployée / Luc Pallegoix, 2014. Encre pigmentaire sur papier Moab blanc 300 gr. Moyen format | 21 x 29,7 cm 1/10 ex. |

Semaine 41 – Arts de la scène, poésie et photographie

La semaine 41 sera composée de trois dominantes :

On the road again ! Nous prendrons sous peu la route pour Rimouski où le ROSEQ ( Réseau des Organisateurs de Spectacles de l’Est du Québec ) orchestre la 23e édition de la Rencontre d’automne. Dans le cadre de la journée de réflexion sur la diffusion du spectacle jeune public, Sylvain et moi allons donner une conférence illustrée que nous préparons cette semaine.. Il y aura donc des répétitions dans le studio retrouvé pour arrimer celui qui parle/écrit et celui qui illustre/dessine. C’est un beau défi d’illustrer une conférence en direct en situation de cabaret, mais je suis un homme de défi et Sylvain aussi 😉 Nous allons parler de développement de public et de médiation culturelle, de stratégies de communication, d’incarnation numérique, de quantité et de qualité, de sincérité et de tape à l’œil, de doigt dans l’œil et d’œil de lynx… « Créer pour le jeune public, c’est oser voir le monde autrement : par la lorgnette de l’éternité. L’art comme engagement social. L’art pour apprendre à oser. Entre le virtuel et le réel, il y a le rêve, quasi banal, d’un « monde meilleur ». Artistes et diffuseurs, nous sommes des passeurs ! »

ROSEQ 2014 23e édition de la Rencontre d'automne - journée de réflexion sur la diffusion du spectacle jeune public
ROSEQ 2014 23e édition de la Rencontre d’automne – journée de réflexion sur la diffusion du spectacle jeune public

Le livre Un arbre vit sa vie. Il est maintenant disponible en format numérique PDF à cette adresse autant pour la France que le Canada. Sur ce site vous pouvez choisir à quelle librairie indépendante (la votre) vous faites verser les bénéfices de la vente de la copie numérique. Si vous souhaitez l’acheter en version traditionnelle papier, votre libraire préféré se chargera de vous le trouver. Amis français, votre libraire habituel sait que les livres édités au Québec sont distribués en France par  » La librairie du Québec à Paris' ». Sinon, dites-lui 😉

Le grand cerf est de retour en studio mais ne quitte pas vraiment la galerie pour autant. In and out, tour de passe passe façon poupées russes, j’ai installée la chambre lumineuse d’une façon qui permet d’utiliser le reste du studio en galerie. La grosse boîte blanche est un roman surréaliste 3D où se succèdent sans se croiser des corps de chevreuils humains et des enfants hurleurs mais pas vraiment terrifiés. Autour de ce cube surexposé, j’ai gardé une importante surface d’accrochage qui me permet de recomposer mon troupeau de cerfs pour accueillir les prochains. À ce propos, j’ai presque finit trois nouveaux tableaux de la suite le cerf ectomorphe – the queer deer que je montrerai ici bientôt !
En attendant, je me mets au travail en vous souhaitant une bonne semaine !

Ateliers de création sur iPad pour les enfants par Sylvain Dodier et Luc Pallegoix

Créez une monstrueuse forêt sur iPad en illustrant un mystérieux poème de Sylvain révélé de semaine en semaine pour composer une murale numérique d’Halloween !

Arbre d'Halloween

Chaque atelier est découpé en quatre étapes : Révélation de la strophe de la semaine et illustration en s’inspirant des grands maîtres de l’art contemporain. Pour cette année Georges Dubuffet, Edvard Munch, Niki de Saint Phalle – Conception d’une typographie monstrueuse pour les mots-clefs – Séance de studio (répétition, tournage, enregistrement vidéos et sonores) – Pour terminer par une récréation numérique.

Les vendredis 3, 10, 17 et 24 octobre de 18 h à 20h
20$ par atelier – prêt d’un iPad inclus
L’Atelier – 15, rue Principale Saint-Isidore-de-Clifton
Réservation : info@sylvainetlulu.com