La leçon d’oiselage

La leçon d'oiselage

À VENDRE – FOR SALE 📣 👨🏻‍🎨
Les oiseaux migrateurs arrivent plus nombreux chaque martin modifiant la palette chromatique du jardin français que nous avons voulu sans fleur, justement à cause de leurs couleurs, et qui se love dans les prairies désormais symphoniques qui nous séparent du bois. Bientôt je le hanterai dès potron minet et jusque à médianoche.
Ah, la belle saison !
Il m’a fallu plusieurs années pour réunir les éléments de cette composition aux saveurs ornithologiques dont l’un des modus operandi était que j’y intègre les oiseaux de mon nouveau cadre de vie en m’établissant dans les Cantons de l’Est. Ce commentaire vaut pour tous les volatiles à l’exception toutefois du moineau que nous connaissons bien en Europe, mais celui-ci parle anglais avec l’accent Cockney. C’est une autre histoire. Quoique… C’est probablement la clef du tableau.
Mon histoire, les histoires, l’histoire. Pour faire un oeuvre aboutie, j’y met bien sur beaucoup de moi, mais la composante personnelle, si elle doit être nécessairement authentique, ne se justifie que dans sa dimension universelle.
Ce tableau raconte mille histoires mais je n’en ai écrit que cinq cent afin que celui qui le regarde invente les autres. Chacun sa part du travail et pour encourager la belle saison à s’installer, j’offre ce tableau à prix réduit jusqu’au 30 avril afin qu’il migre vers ceux et celles qui apprécieront de la faire vivre.

La leçon d’oiselage / Luc Pallegoix, 2015. Série : Le cerf ectomorphe – The queer deer. Encre pigmentaire sur papier Moab blanc 300 gr. [50 x 23 cm] Cadre noir – 500 $ + taxes jusqu’au 30 avril 2017.

 

🔔 Partager c’est m’aider🙏🏻 N’hésitez pas 🙂

📬Contact  🐦Twitter  📷Instagram  🖋 Facebook

L’HOMME AU TARTAN

L'HOMME AU TARTAN / Luc Pallegoix, 2016. Peinture numérique puis encre pigmentaire sur papier Moab blanc 300 gr. [50 X 70 cm]
L’HOMME AU TARTAN / Luc Pallegoix, 2016. Peinture numérique puis encre pigmentaire sur papier Moab blanc 300 gr. [50 X 70 cm]

Au précédent portrait présenté (THE FACEPALM) j’évoquais l’importance de peindre la personnalité du sujet. Cette fois-ci je voudrais attirer l’attention sur le métissage du style old school du veston de tartan, que complète bien la pose de type selfie, issue des cultures numériques. Je crois que c’est ça qui donne sa modernité à une oeuvre contemporaine d’un genre ancestral. Par ailleurs, old school et cultures numériques, ça résume assez bien ma façon de travailler. Vous ne trouvez pas ?

L’HOMME AU TARTAN / Luc Pallegoix, 2016. Peinture numérique puis encre pigmentaire sur papier Moab blanc 300 gr. [31 X 41 cm]